totalement Troublante

S'il vous plaît rediffuser ce partout en Australie, non seulement les agriculteurs qui ont besoin de notre aide les animaux font aussi bien. Même si vous pouvez héberger les chiens jusqu'à ce que les temps mieux serait d'une grande aide. Le temps pour les gens de la ville pour creuser et vraiment aider nos Australiens compatriotes ruraux. Tout comme nous l'avons fait pendant le fiasco du lait importé et les aiguilles des fraises honte nous avons montré que nous pouvons et nous sommes prêts à creuser et aider nos agriculteurs. L'esprit australien de compagnon secourable mate a montré ses vraies couleurs. Je suis fier d'être l'un.

Les chiens de travail trouvent refuge dans la ville que les agriculteurs touchés par la sécheresse leur reddition

A lady with two dogs with bandaged paws.PHOTO: Rebecca Cooke is fostering dogs burnt in the recent NSW bushfires. (Fourni: Natalie Haddock)

Alors que les agriculteurs continuent à ressentir les effets de la sécheresse en cours, beaucoup ont à donner leurs bien-aimés compagnons à quatre pattes loin mais heureusement, leurs voisins de la ville intensifient pour aider.

Points clés:

  • Des dizaines de chiens sont rendus par les agriculteurs frappés par la sécheresse aux refuges dans les villes métropolitaines
  • incendies récents en NSW ont vu une augmentation du nombre de chiens remis des propriétés à la sécheresse
  • Beaucoup de chiens sont plus âgés et près âge de la retraite, la transition à la vie dans la ville plus facile

Des dizaines de chiens de travail ont été remis des propriétés tout au long du Queensland et de la Nouvelle-Galles du Sud que les agriculteurs ont du mal à se permettre de nourrir et soigner.

Natalie Haddock a été en cours d'exécution Eavings Rescue Brisbane, une organisation dédiée aux chiens de remise en état et rehoming, et a vu un afflux récent de kelpies, collies frontière et d'autres races de chiens de travail.

Dans un cas extrême, Mme Haddock a vu 25 chiens d'une ferme se sont rendus.

Border collies in the back of a truckPHOTO: Dog owners on properties are finding it hard to keep their dogs fed. (Fourni: Natalie Haddock)

“Nous voyons des gens qui généralement pas [rendre leurs chiens] ayant parce qu'ils sont destockage leurs propriétés comme il n'y a rien pour eux,” dit-elle.

“Ils ont pas de revenu, ils ont pas de travail pour les chiens ... ils littéralement n'ont tout simplement pas l'argent pour les nourrir ou les eaux.”

chiens de pays aiment la vie citadine

Mme Haddock a déclaré que le côté positif a été de plus en plus d'agriculteurs apportaient leurs chiens pour sauver des organisations pour les aider à trouver un foyer aimant, plutôt que de voir les chiens finissent à la fourrière ou peut être euthanasié.

Lady kneeling with her foster dog Shelby.PHOTO: Inner-city resident Lisa with her foster dog Shelby. (Fourni: Natalie Haddock)

“favoriser [chiens] dans une maison les aide à adapter à la vie urbaine,” dit-elle.

“Bien qu'ils ne se souviennent de ce qu'ils faisaient à la ferme, il est tout au sujet du temps d'ajustement.”

Mme Haddock n'a pas tardé à souligner que beaucoup de chiens ont été remis à l'âge de la retraite d'environ huit ou neuf, et n'a pas besoin d'autant d'espace ou d'une activité que leurs homologues plus jeunes.

“Kelpies ne ont pas besoin de beaucoup d'espace, juste l'activité mentale et un peu d'activité physique - en particulier avec les chiens plus âgés,” dit-elle.

“Ils ne me dérange pas vraiment dormir, aussi longtemps qu'ils obtiennent une bonne promenade tous les jours.

“Ils trouvent grandes maisons dans la ville.”

Shelby, un chien abandonné d'une propriété en NSW rural, a vécu en centre-ville de Brisbane avec son nouveau propriétaire, Lisa.

“Le chien est l'aimer,” Mme Haddock dit.

“Elle se promène [et] obtient de voir toutes ces nouvelles choses.

“Lisa a dit qu'elle allait la transformer en un peu d'un chien de taille basse et de mettre un foulard sur elle.”

Les chiens secourus après les feux de brousse NSW

Rebecca Cooke recently fostered two dogs from a property in NSW who were not only suffering through drought, but had been burnt in the recent bushfires.

They have severe burns on the pads of their feet and I’m giving them a place to rest and regain their strength,” dit-elle.

I like knowing I’ve totally changed their life and I’m giving them a second chance — it’s such a sense of joy that you don’t get from anything else.

Ms Cooke said she was lucky to have the means and the room to foster dogs before they found their forever home.

It’s rewarding and bittersweet when you see them go to their new home,” dit-elle.

It’s that happy-sad feeling and wonderful to see them go somewhere where they are loved so much.

With no end to the drought in sight, Ms Haddock said there has been no shortage of dogs needing to be fostered or adopted.

She has urged people to register their interest with their local dog refuges.

It’s OK to be nervous at the start,” Ms Hassock said.

Just treat them as your own and they will respond to that.

La source: https://www.abc.net.au/news/2019-10-17/drought-dogs-find-refuge-in-the-big-city-as-farmers-surrender/11607282

Hits: 49

Leave a Reply